user_mobilelogo

Inscriptions à la Newsletter

Margaret Dickason-Clar, Consultante en lactation certifiée IBCLC

Consultations dans les Yvelines (78) et dans les Hauts de Seine (92)

 

Pour plus d'informations sur notre Politique de Confidentialité, veuillez cliquer sur le lien suivant : Politique de confidentialité

Quel rôle de la Consultante en lactation certifiée IBCLC dans l'univers de l'accompagnement à l'allaitement ?

 

margaret dickason clar newsletter lait gras vrai faux

Si vous cherchez à vous informer sur l’allaitement ou si vous rencontrez des difficultés, vous pourriez alors vous demander à qui se fier pour avoir des informations justes et pertinentes pour votre situation. Je voudrais ici situer le rôle de la consultante en lactation dans l’univers du soutien à l’allaitement et comment il se différencie des autres types de soutien qui existent pour répondre à vos questions et vous accompagner dans votre projet d’allaitement.

Qu’est-ce que c’est qu’une consultante en lactation certifiée IBCLC1 ?
Une consultante en lactation certifiée IBCLC - ou une IBCLC (elles sont majoritairement des femmes) - est l’étalon-or de la gestion clinique de l’allaitement partout dans le monde. La consultante en lactation est experte dans le domaine de l’allaitement et de la lactation humaine avec une grande expérience clinique. Elle est capable d’accompagner les familles sur tous les aspects de l’allaitement, de l’étape prénatale jusqu’au sevrage, en passant par tout type de situation. La consultante en lactation peut être une professionnelle de santé qui travaille dans un hôpital, une PMI, une crèche, une pharmacie etc. Ou elle peut être, comme moi, indépendante. Ce statut me permet d’accorder plus de temps aux familles.

En quoi consiste la formation de consultante en lactation certifiée IBCLC ?
Une consultante en lactation IBCLC reçoit un minimum de 90 heures de formation universitaire spécifique en lactation (j’ai bénéficié de 194h de formation) qui traite différents sujets (pathologie, physiologie, endocrinologie, pharmacologie, toxicologie, psychologie,…) tout au long de 11 périodes chronologiques de la préconception au sevrage. Elle aura également un minimum de 1000 heures de pratique clinique. Pour ma part, l’organisme qui m’a formée (le CREFAM) nous a également demandé de réaliser un mémoire ainsi que 44 heures de stages auprès de consultantes en lactation confirmées. Enfin, pour pouvoir être accréditée, la consultante doit passer un examen qui valide ses compétences. Une fois accréditée, elle doit suivre 75 heures de formation continue tous les 5 ans pour pouvoir continuer à exercer son métier.

Qu’en est-il de l’accompagnement en allaitement par des professionnels de santé ?
Vous trouverez sans doute beaucoup de bonne volonté et de bienveillance auprès des professionnels de santé qui entourent la périnatalité : sage-femmes, puéricultrices, auxiliaires de puériculture, pédiatres et gynécologues. Ces professionnels ont reçu quelques heures de formation sur l’allaitement pendant leur formation initiale. Comme il n’y a pas d’obligation pour ceux-ci de se tenir à jour sur le sujet, certains peuvent rester sur des acquis datés. Il existe le
« Diplôme inter-universitaire lactation humaine et allaitement maternel » que certains professionnels motivés peuvent passer. Si vous demandez des conseils en allaitement à un professionnel de santé, n’hésitez pas à vérifier s’il a ce diplôme ou celui de consultant en lactation IBCLC, gage d’informations fiables et à jour. En 2017, le WBTi2 a évalué les compétences des services de santé français en allaitement à 5,5/103. En effet, l’état des connaissances en allaitement a beaucoup évolué depuis les vingt dernières années grâce à un élan d’études scientifiques.

Ne puis-je pas m’appuyer sur mon entourage proche pour m’accompagner dans mon projet d’allaitement ?
En tant que femme allaitante, vous avez droit à une multitude de conseils divers et variés, souvent contradictoires, de votre entourage proche (amies, amies des amies, tante, mère, grand-mère de 86 ans, beau-père,… boulangère !), sans compter, bien sûr, de l’ensemble des avis partagés sur les réseaux sociaux. Tout le monde semble avoir un avis sur l’allaitement et surtout sur le vôtre ! Certaines mères peuvent se trouver très bien accompagnées et entourées par leurs proches. Les études montrent, par exemple, que le soutien du père est primordial pour un allaitement serein. Par contre, on peut parfois entendre des commentaires qui nous touchent et nous blesse au plus profond de nous à un moment où nous sommes particulièrement fragiles : « Il pleure beaucoup. Peut-être que ton lait n’est pas assez nourrissant ? », « De mon temps nous ne prenions pas trop les bébés dans les bras pour ne pas créer de mauvaises habitudes », «J’ai l’impression qu’il passe sa journée au sein. ». Sans s’en rendre compte, nos proches peuvent projeter leur frustration venant des difficultés de leurs propres allaitements ou des méconnaissances qui leur ont été véhiculées. De manière générale, votre entourage proche vous veut du bien mais ne vous fait pas toujours du bien.

Quelle est la différence entre l’accompagnement par un groupe de soutien et par une consultante en lactation IBCLC ?
Les groupes de soutien ont pour but de guider les mères dans leur projet d’allaitement en essayant de résoudre des difficultés communes. Les bénévoles qui animent ces groupes sont des mères allaitantes qui ont bénéficiées d’une formation. Lors de mon allaitement, j’ai moi-même pu profiter à plusieurs reprises d’un soutien de la part de bénévoles bienveillantes et rassurantes. Ces échanges, étant restés proches de mon cœur, m’ont motivés à devenir bénévole, dans un premier temps, et ensuite professionnelle.

Actuellement, en tant que professionnelle, je co-anime un groupe de soutien à l’allaitement une fois par mois avec d’autres professionnelles au sein d’A3N4, une super association de soutien à la perinatalité basée à Issy-les-Moulineaux (92). Nous accueillons jusqu’à 12 mamans avec leurs bébés, et parfois des papas et des grands-parents. Notre souhait est que tout le monde puisse partager son vécu d’allaitement et puisse poser ses questions sur des sujets variés (prise de poids, douleurs, reprise de travail…). Mes collègues et moi essayons de fournir des informations concises et de proposer des éventuelles pistes à explorer en cas de problème.

Toutefois, le temps nous manque pour approfondir notre soutien. Si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions pendant ces réunions ou si vous avez quelconque problème spécifique, il pourrait être intéressant de prendre rendez-vous avec une consultante en lactation. En effet, cette consultation est individualisée et spécifique à vous et à votre bébé. Pour vous donner une idée, parmi les sujets de mes dernières consultations, vous trouverez : relactation, reflux, allaitement avec des allergies, freins de langue restrictifs, préparation à l’allaitement en prénatal, douleur des seins, bébé prématuré, refus du biberon, transition entre le sein et le biberon, l’allaitement de jumeaux, diminution des dons de compléments pour un retour à l’allaitement exclusif, prise de poids insuffisante.

Comment se déroule une consultation d’allaitement ?
La consultation d’allaitement, dure entre une heure et demie et deux heures et se passe chez vous. Je considère qu’il est toujours intéressant que vous vous appropriez les gestes que je vous montre dans votre propre environnement pour pouvoir ainsi les reproduire plus facilement par la suite. Pour commencer, je tiens tout d’abord à vous écouter et à échanger sur votre parcours d’allaitement. J’observerai ensuite une tétée complète pour apprécier comment tète votre bébé. Finalement, je vous proposerai un plan d’action en rapport avec le motif de la consultation. Vous pourrez, bien évidemment, revenir vers moi par la suite à tout moment.

Que retenir ?
Il existe une richesse de possibilités pour se faire accompagner dans son projet d’allaitement : les consultantes en lactation certifiées IBCLC, notre entourage, les professionnels de santé et les réunions de groupes de mères. N’hésitez pas à naviguer entre ces différentes options selon votre situation et vos préférences.

© 2020 Margaret Dickason-Clar, Consultante en lactation IBCLC                                                                           

Edité par Julie Clar

 

Références 

IBCLC veut dire : consultante en lactation certifiée par le comité international d'après l'acronyme anglais : International Board Certified Lactation Consultant.

2 World Breastfeeding Trends Initiative : un audit des politiques d'allaitement en France. Voyez : le rapport WBTi France 2017.

Ibid. p.63.

A3N : acceuil et accompagnement autour de la naissance